MAQUETTES & histoire
MARINE MARCHANDE

2)-La COQUE

La coque est réalisée par la méthode dite "en tranches".(Les tranches sont découpées dans de la plaque de 5mm de balsa à 90% et autres épaisseurs pour obtenir la hauteur de coque adéquate, la hauteur totale de la coque étant rarement un multiple de 5.)

2-1)Etape 1
Je trace chaque tranche sur papier et découpage.(2-1-a-1) (2-1-a-2)
Je colle chaque tranche papier, sur la plaque de balsa de 5mm, ou autre épaisseur(2-1-b), pour la première fois j'utilise de la colle à papier peint étant données les surfaces des feuilles
Ensuite je découpe et positionne l'ensemble grossier pour vérifier la cohérence des formes (2-1-c-1, 2-1-c-2).
Je mets en forme chaque tranche au cutter afin d'éraser les bords (2-1-c-3), puis ponçage avant le "collage général" et diminuer ainsi la tâche de ponçage global de la coque.
Ici l’intérêt du balsa, bois tendre, pas de gros outillage, si erreur de manipulation, entaille ou voir même reprise de forme un peut de rajout de balsa + colle suffit pour retrouver la forme adéquate (2-1-c-4). Malheureusement le balsa à ses inconvénients comme nous verrons plus tard.
L’avant et l’arrière de chaque tranche est incisée d'une épaisseur de quelques mm sur une longueur variable afin de recevoir les formes verticales avant et arrières découpées dans un bristol fort ou planche de balsa 2/3mm (2-1-c-5) et qui permettent de conserver la forme à respecter, car le ponçage de coque à tendance à déformer les formes avant et arrières à réaliser.
Chaque tranche est entaillée perpendiculairement à 2 ou 3 endroits (coups de scie, entailles 3 à 4 mm) afin d’éviter toute déformation de coque avec le temps et griffage pour une bonne imprégnation par la colle.(2-1-c-6). Traçage des formes verticales avant et arrière (2-1-c-7), découpage et encollage sur planche de 3mm pour l'arrière et 2mm pour l'avant (2-1-c-8), ces éléments viendront se positionner à l'avant pour donner la forme de l'étrave et de l'étambot à l'arrière.

Les différentes tranches sont encollées et empilées les unes sur les autres, comprimées avec quelques poids, afin de réaliser la meilleure adhésion; étant donnée la maquette assez imposante pour le 1/400; je colle par bloc de trois planches (2-1-d-1) avant de réunir l' ensemble, je rajoute suivant le type de la maquette, le château, le gaillard avant et/ou la dunette arrière si ils sont en continuités avec la coque.(2-1-d-2)
Puis j’insère les formes verticales avant et arrière.(2-1-d-3)
Maintenant il s’agit de jouer de "l'huile de coude" pour bien finir d'égaliser afin de retrouver les arrondis de la forme de coque prévue, faire quelques retouches sur la coque suite au ponçage et vérifier par rapport au plan (2-1-d-4, 2-1-d-5), il reste une coque à l'état brut: rugueuse, poreuse (inconvénient du balsa) qui ne peut être exploitée ainsi...

2-2)Etape 2
Afin de rendre lisse cette forme, j’encolle des morceaux de bristol sur la coque, les ponts et obtiendrai après ponçage au papier de verre très fin une coque recouverte de bristol mais malheureusement « peluchée » par le ponçage.
En premier je recouvre les parties verticales (2-2-1) puis horizontales (2-2-2) des ponts, le gaillard avant et la plage arrière qui pour le Fort-Royal sera fait en deux étapes, étant donnée sa particilarité d'étre sous le pont principal.
La plage arrière peinte de la couleur pont du Fort royal sous couleur CGM de 19.. et équipée des treuils et apparaux de manoeuvres (2-2-3).
La plage arriére est recouverte, puis l' ensemble des ponts est recouvert de papier à cigarette.(2-2-4).
Nous pouvons commencer à recouvrir la coque de bristol, en commençant par la partie arrière avec les découpes pour la plage arrière.(2-2-5).
Après une tâche assez laborieuse la coque est complètement recouverte de bristol, puis poncée au papier de verre trés fin (P600). (2-2-6).

2-3)Etape 3
Positionnement et percement des écubiers, positionnement et percement du propulseur avant, mise en place des arbres portes-helices (avec un outil de repérage et de positionnement de "haute technologie")(2-3-1) et des renforts de support des arbres (2-3-2).
Tracage de la ligne de flottaison(2-3-3, 2-3-4) et fin de l'étape coque!!!

Retour rubrique construction



Frankeffel