MAQUETTES & histoire
MARINE MARCHANDE

4)Les MATS, les TREUILS, les EMBARCATIONS, les CONTENAIRES, les ANCRES, HELICES...etc

4-1)Les mâts
La description de la réalisation des mats se fera en fonction des différents types de matures rencontrés suivant les époques et les différents navires.

4-1-1)La réalisation des mâts de la maquette du Marcel Schiaffino.
A l'origine le "fut" des mats avants et arriére était relativement important et assez court (4-1-1-1).
Il sera rajouté une hauteur conséquente de mat au cours des transformations du navire (4-1-1-2).
Le fut est fait à partir d'une tige de "batonnet pour coton tige". Le mat supérieur est réalisé à partir d'une allumette. Les cornes de mats en balsa de 1mm collé et recouvert de papier à cigarette pour renforcer le tout. Tout le "systeme de poulies" est réalisé avec de l'isolant de fil de téléphone coupé assez finement, enfilé sur un fil de cuivre très fin de bobinage de relais, puis torsadé pour assurer une "rigiditée".(4-1-1-3)
Les cornes de mats sont percées avec un aiguille très fine, afin de pouvoir y intoduire le fil de cuivre relié à la poulie.
Il suffit de rajouter les poulies collées à la cyanolite, de compléter avec le nid de pie pour le mat avant (4-1-1-4).

4-2)Les treuils
La réalisation des treuils sera développée à partir d'une autre réalisation de maquette.

4-3)Les embarcations
La description de la réalisation des embarcations se fera en fonction des différents types d'embarcations rencontrés suivant les époques et les différents navires.

4-3-1)La réalisation des embarcations de la maquette du Marcel Schiaffino.
Elles sont au nombre de quatre identiques et ne sont pas recouvertes par un taud.
Elles sont tracées en plan (4-3-1-1), puis collées sur un bloc de balsa de 3mm (4-3-1-2).
Elles sont découpées (4-3-1-3) puis coupées en deux parties.
Entre ces deux éléments je rajoute une forme de bristol (4-3-1-4) qui dépasse de 1mm les formes de l'embarcation (4-3-1-5) et qui représente la quille.
Après ponçage et ajustage des formes (4-3-1-6), elles sont prètes pour la peinture.

4-5)La réalisation des hélices, du gouvernail, des ancres...

4-5-1)Les hélices
Le matériel de base a éte à l'origine le bristol pour les pales et allumette pour l'arbre d'hélice, puis avec de la feuille d'étain ou alliage récupérée sur les goulots de bouteilles de vin...
Cette dernière solution permet une meilleure mise en forme de la pale d'hélice et de profiter au préalable du contenant des dites bouteilles!!!
Les matériaux de base(4-5-1-1).
Découpe et formatage des pales d'hélice. (4-5-1-2), (4-5-1-3).
Collage sur l'arbre des pales et mise en forme.(4-5-1-4).
Mise en peinture, bronze ou dorure...(4-5-1-5).
Mise en place sur maquette, ici une hélice 6 pales sur le CMA CGM Fort Saint Georges. (4-5-1-6).

4-5-2)La réalisation du gouvernail sera développée à partir d'une autre réalisation de maquette.
4-5-3)La réalisation des ancres sera développée à partir d'une autre réalisation de maquette.

4-6)Les finitions

4-6-1)peinture
Avancement de la peinture de la coque.
Première couche de la carène (4-6-1-1).
Première couche sur les oeuvres mortes (4-6-1-2), (4-6-1-3).
Deuxième couche de peinture coque (4-6-1-4).

4-6-2)Finitions...
Pose gouvernail (4-6-2-1).
Pose des embarcations (4-6-2-2).
Pose des hélices (4-6-2-3).
Pose des supports de conteneur, le long des bastingages (4-6-2-4).
Vue générale tribord et babord (4-6-2-5), (4-6-2-6).

Retour rubrique construction



Frankeffel