MAQUETTES & histoire
MARINE MARCHANDE

cgt2

Pav.SGTM *I1

PAQUEBOT CAMPANA 1929

profil_campa1

Campana*I5

blason dunkerque

Armoiries ville de Marseille
port d'attache du Campana.*I2

MAQUETTE PAQUEBOT CAMPANA 1929

La maquette du Campana a été réalisée en 2006.
Le Campana est représenté tel qu'il était en 1929 sous les couleurs de la SGTM.
La source est l'article de Jean Menager du N°5 de la revue MARINES Guerre-Commerce janvier/février 1990, qui présente l'histoire du Campana accompagné de son plan.
J'ai utilisé le plan qui est au 1/500 pour l'ensemble des shémas et les couples au 1/200.
J'ai donc reproduit au 1/400 l'ensemble du plan en passant par les différentes étapes de calcul.
La construction de la maquette, depuis la réalisation du plan jusqu'à la finition, s'est déroulée sur 10 mois.
Les difficultées particuliéres ce sont situées au niveau des embarcations (embarcations superposées), du chateau avec ses "fenétres en voutes".
Les peintures sont des peintures satinées glycéro. classiques.
Dimensions: longueur:403mm, largeur:51 mm.
Je me suis aidé des nombreuses photos présentes avec l'article de la revue pour compléter la documentation du plan.

RESUME HISTORIQUE DE LA CARRIERE du CAMPANA


flag_sgtm

Caractéristiques techniques du Campana

ch_sgtm

Caractéristiques techniques du Campana en 1929:
Jauge brute:10816tx.
Port en lourd:7025ts.
Longueur ht:161,80m, Longueur p.p.:155,44m.
Largeur:20,42m.
T.E.:7,28m.
Puissacce:8 600cv, 2hélices.
Vitesse:17n.
Equipage:160h.
Passagers 1e cl.:105, 2e cl.:152, 3C cl.:230, pont:820.
Passagers total:1307

Campana 1929-1940
Mis sur cale le 17 septembre 1928 au chantier Swan Hunter à Walker on tyne (Royaume-Uni).
Lancé le 11 juin 1929, le Campana partit de Marseille pour son voyage inaugural le 14 octobre de la même année.
Pendant les onze ans qui suivirent, Campana assura la ligne de l'Amérique du Sud (*I4) depuis Génes/ Marseille vers Dakar, Rio de Janeiro, Santos, Montevideo et Buenos Aires, qui était atteint en dix-neuf jours.

affiche sgtm
Affiche Sgtm *I3

Campana 1940-1955
En juin 1940, le Campana se trouvait à Buenos Aires lors de l'armistice, il y demeura, désarmé, jusqu’à sa réquisition par le gouvernement argentin en juillet 1943.
Sous le nom de Rio Jachal il fut affecté à la liaison Buenos Aires-New York, pour le compte du "pool" américain.
Le Campana ne retrouva son pavillon d’origine qu’en 1946. Tel quel, sans modification, il reprit aussitôt, avec Florida, la ligne d’Amérique du Sud.
En 1951, la mise en service des magnifiques paquebots Provence et Bretagne, entraina le désarmement des deux vieux navires à Marseille.
Le destin du Campana était loin de s’arrêter là.
Les besoins créés par la guerre d’Indochine devaient le sauver de la démolition.
La Compagnie des Chargeurs Réunis l’affrétère pour leur ligne Marseille Saigon.
Les aménagements pour le transport des émigrants convenaient parfaitement pour la troupe.
Il porta les couleurs des Chargeurs Réunis jusqu'en 1954, le cessez-le-feu au Vietnam entraînait un nouveau désarmenent du paquebot.

De Campana à Irpinia 1955-1962
En mars 1955, le Campana fut acheté par les frères Grimaldi, de Gênes, qui venaient de créer la Siosa Line (Sicula Oceanica Societa per Azioni), rebaptisé Irpinia il assurera un service vers l’Amérique Centrale.
A cet effet il subit une premiére cure de rajeunissement étrave inclinée,modification des aménagements en deux classes première et classe touriste, installation de deux piscines, etc.
Outre sa ligne vers Vera Cruz, La Havane et Port Everglade, il effectua plusieurs traversées entre Naples/Gênes et le Canada.

Irpinia 1962-1983
En 1962, nouvelle et complète métamorphose à Trieste, ses vieilles turbines sont remplacées par deux moteurs Diesel Fiat qui doublent sa puissance d'origine et lui donnent, avec 15 000 ch, une vitesse de 20 noeuds. Entièrement reconstruit, avec son "look" de navire de croisière moderne, il est désormais difficile de reconnaître le vieux Campana.
Doté de quatorze grandes salles communes, dont un jardin d’hiver, une magnifique salle des fêtes, trois restaurants, quatre bars, un night club. etc., il repart à nouveau pour transporter des "croisièristes" sur le circuit Gênes, Cannes, Casablanca. Teneriffe, Trinidad, La Guaira, La Martinique, et retour.
En 1981 Irpinia fut condamné, à la suite d’une inspection du Registro Italiano Navale, et en 1983 il arrivait à La Spezia pour y être démoli.

Sources

-source:Article "le Campana" Auteur Jean Menager. Revue MARINES guerre commerce N° 5 Janvier/février 1990.
-source:Livre "La Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur". Auteur Alain Croce. Editions MDV 2003.
-Livres "La Marine Marchande Française" Tome1: 1939/1940, Tome2: 1940/1942, Tome3: 1942/1944. Auteurs: Marc Saibène, Jean Yves Brouard, Guy Mercier.


Références documentaires

-Crédit photos.

Maquettes(m1 à m12):Frankeffel.

*I1:http://pavillon.houseflag.free.fr/
*I2:http://www.ngw.nl/int/fra/m/marseill.htm
*I3:web non authentifiée.????
*I4:http://lycees.ac-rouen.fr/cailly/Accueil/enseignement/HGeo/HG_Img/Planisphere%20politique.gif / modifiée Frankeffel.
*I5:Revue MARINES guerre commerce N°5 Janvier/février 1990 Article et plan "le Campana" Auteur Jean Menager.

V1:collection Errel
V2:http://home.nordnet.fr/~jcpillon/piedgris/bateaux.html (photo offerte par Guy Lelaise)
V3:web non authentifiée.??????????????????
V4:http://www.marine-marchande.net/Voyage/Gerboin/23-irpinia.jpg
V5:web non authentifiée.????
V6:web non authentifiée.????
V7:http://www.simplonpc.co.uk/Grimaldi_SIOSA/Irpinia_01.jpg V8, V9, V10:Revue MARINES guerre commerce N°5 Janvier/février 1990 Article et plan "le Campana" Auteur Jean Menager.
V11:http://www.naviecapitani.it/gallerie%20navi/navi%20passeggeri%20storiche/foto/I/Irpinia.jpg Collection Enrico Veneruso
V12:Forum Messageries-maritimes@yahoogroupes.fr du 02/10/2010. Très belle photo. du "Campana" sous couleurs des Chargeurs Réunis. Collection Xavier Escallier.

-Documentations

-Article et plan "le Campana" Auteur Jean Menager. Revue MARINES guerre commerce N° 5 Janvier/février 1990.
-Livre "La Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur". Auteur Alain Croce. Editions MDV 2003.

-Liens

-Site Italien, réalisé par des passionés de la marine marchande italienne

-Rappel:

Avertissement :
Droits d'auteur - Copyright: les photos, les écrits ne sont pas libres de droits.
Si vous êtes ayant droit sur un ou des éléments présentés dans cette page et que vous souhaitez le/les voir:
-Modifier,
-Supprimer, merci de me contacter pour régularisation.
Je ferai le nécessaire pour mettre à jour l'information concernée dans les meilleurs délais.
-Nota: tout internaute adressant des documents au site, quel qu'en soit le support et la teneur, reconnaît que ses documents peuvent être publiés, modifiés ou retirés du site sans avis préalable.
Merci.



Frankeffel 04 mars 2008