MAQUETTES & histoire
MARINE MARCHANDE

nm1

Pav. Cie. Navigation Mixte*I1

PAQUEBOT EL MANSOUR 1932

mansour_titre1

El Mansour*I3

blason dunkerque

Armoiries ville de Marseille
port d'attache de l'El Mansour.*I2


MAQUETTE PAQUEBOT EL MANSOUR 1932

La maquette de l'El Mansour a été réalisée en 1994.
L'El Mansour est représenté tel qu'il était vers les années 1930, avant la suppression de la cheminée arrière en 1937.
La source est l'article de Jean Menager MRB n° 282 janvier 1987 qui présente l'histoire de l'El Mansour accompagné de son plan.
J'ai utilisé le plan qui est au 1/400 pour l'ensemble des shémas et des couples. Plan très détaillé et complet
J'ai donc utilisé directement le plan au 1/400 fournit par le MRB
Les peintures sont des peintures mates pour maquette plastique.
Dimensions: longueur: 304mm, largeur: 41mm.
Je me suis aidé des nombreuses photos présentes avec l'article de la revue pour compléter la documentation du plan.

RESUME HISTORIQUE DE LA CARRIERE DE L'EL MANSOUR

EL MANSOUR 1932-1939
Construit aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne sur Mer) fut lancé le 22 octobre 1932. Afin d'obtenir une vitesse plus grande, l'avant a été dessiné en forme de bulbe, l'arrière est du type "croiseur " et il possède deux cheminées basses, qui sont la "mode" architecturale navale de l'époque.
A partir d'avril 1933 il assure au départ de Marseille, des services à passagers et marchandises sur Alger, Bône, Philippeville, Tunis, les Baléares et des services à marchandises sur Oran, Béni-Saf et Nemours, sont égalements assurés des départs rapides depuis Port Vendres pour Alger et Oran.
En 1937, la silhouette de l'El Mansour est modifié, les deux cheminées basses, sont remplacées par une seule plus haute. À partir du 20 avril 1937 tous les navires de commerce français arborent les marques de neutralité pendant toute la durée de la guerre d'Espagne. Le 12 février 1938, l'El Mansour rentre à Port-Vendres avec 13 heures de retard dû à la tempête, en manœuvrant pour accoster, il heurte le torpilleur La Cordelière.(*I14) Le 2 septembre 1939 la mobilisation générale est décrétée...


flag_mixte

Caractéristiques techniques de l"El Mansour"

ch_mixte

Caractéristiques techniques de l'El Mansour
longueur : 121,70 m
Largeur : 16,47m
Tirant d'eau : 5,52m
Port en lourd : 1555 ts
Jauge Brute : 5835 tx
Type: 2 turbines Parsons
Puissance : 12000 CV, 2 hélices.
Vitesse : 20 nœuds
Équipage : 97 hommes.
Passagers :389 (111 en 1è classe, 142 en 2è, 126 en 3è classe).



EL MANSOUR 1939-1945
Le 3 septembre 1939 la guerre est déclarée ... En septembre 1939 il assure les transports de troupes entre l'Algérie, le Maroc, le Liban et la Métropole. En octobre 1939 il est réquisitionné par la marine nationale comme croiseur auxiliaire et rebaptisé X6; les modifications sont réalisées aux F.C.M (La Seyne sur Mer) il est armé de 7x138 mm, 2x75 mm AA, et 4 mitrailleuses de 13.2 mm; il est affecté à la première division de croiseurs auxiliaires composée de ses sisters ships "El Kantara", "El Djézair".

L'expédition de Norvége(*I10) avril-mai 1940:
Du 8 au 12 avril 1940 il embarque, à Brest, matériel et troupes de Chasseurs Alpins pour une intervention en Norvège. Escorté de quatre contre-torpilleurs et du croiseur “Emile Bertin” la 1er DCX mouille à Greenock, puis à Scapa-Flow, avant de prendre la direction des côtes norvégiennes (*I7). Les troupes sont débarquées dans le port de Namsos(*I11), qui est aussitôt attaqué par l’aviation ennemie, mais dans Namsos, mal défendu contre les attaques aériennes, le 25 avril la décision d’évacuer la tête de pont est prise. En dépit d’attaques aériennes et sous-marines, la 1ère. DCX (*I6) réussit son retour et embarque, le 3 mai la totalité des troupes, l'El Mansour recueille 1350 Français du 67ème Bt. de Chasseurs Alpins, et 323 soldats Anglais.
Il participe au rapatriement des troupes françaises, évacuées de Dunkerque, depuis l'Angleterre vers la France. La 1ère DCX, s’illustre à nouveau en réussissant à sauver,l’or de la banque de France, qui avait été entreposé à Brest. Le 18 juin,1 200 tonnes de lingots sont embarqués sous les bombardements incessants, et sont mis en sécurité à Dakar le 25 juin.
Après l'armistice de juin 1940, est désarmé à Marseille. Saisi par les Allemands en janvier 1943 (accord Laval/Kaufmann (*)) , puis remis aux Italiens qui le baptisent "Amagni", l'El Mansour est finalement sabordé dans le port de Marseille. Le navire malgré tout reste intact, par 12 mètres de fond, avec une gite de 85 degrés.

EL MANSOUR 1945-1963
Le relevage de l'épave de l'El Mansour est confié à l'entreprise les Abeilles-Chambon Union. Les travaux entrepris le 15 novembre 1945 seront terminés le 3 octobre 1946. Une fois grossièrement nettoyé, l'El Mansour est remorqué à La Ciotat, au début de novembre 1946, pour remise en état. La silhouette de l'El Mansour est quelque peu modifiée au cours de sa reconstruction, le nombre de passagers passe à: 14 de luxe, 52 de première classe, 268 en classe touriste, de plus 530 passagers de quatrième classe peuvent être transportés en entrepont avant. L'El Mansour reprend son service le 5 septembre 1948, sur la ligne Port-Vendres-Alger.

croix guerre
Croix de Guerre
1939-1945*I5

En mars 1949, il reçoit la croix de guerre pour son engagement durant le conflit 1939-1945.
Le 24 novembre 1949, l'El Mansour entre à La Seyne pour des réparations qui dureront quatre mois. Le 6 avril 1950, le paquebot, qui effectuait les lignes Port-Vendres-Alger et Port-Vendres-Oran, retourne sur la ligne de Marseille. En 1955, lors de l'arrêt annuel de l'El Mansour, les services techniques procèdent à divers modiications pour augmenter la capacité de transport des voitures des passagers, des améliorations sont également apportées pour l'embarquement et le débarquement des marchandises. En novembre 1956 l'El Mansour subit un incendie de cale, les dégats restent légers. Du 2 décembre 1956 au 6 mars 1957, le paquebot est arrêté pour subir une deuxième reclassification aux F.C.M. à La Seyne-sur-Mer, qui effectuent diverses remises en état.
La fin du conflit algérien entraine la disparition du trafic passagers vers l'A.F.N., de plus le navire n'est pas adapté au transport des marchandises. La Compagnie doit se résoudre en octobre 1963, par suite de cette baisse de trafic, à abandonner, tout au moins en hiver, les lignes de Port-Vendres, puis rapidement il est décidé de se débarrasser de l'El Mansour qui arrive à ses trente ans de service et se trouve moins bien adapté que les autres paquebots de la flotte au service vers l'A.F.N. Il effectue son dernier voyage de Marseille à Bône du 22 au 25 octobre 1963.
Le 28 octobre 1963 il est vendu à la Marine nationale.

Batiment Base: MAINE (A 611) 1963-1974 ex. EL MANSOUR
Il quitte Marseille le 31 octobre à destination de Brest, où il va être transformé en bâtiment-base pour le Centre Expérimental du Pacifique. Deux chaudières sont débarquées, des logements sont aménagés pour recevoir 250 personnel du C.E.P.
Rebaptisé "Maine A-611", il part pour Tahiti, amarré dans le lagon de Mururoa ou de Fangatanfa, le "Maine" (*I12) servira d'hôtel flottant pour le personnel , ne faisant qu'une courte sortie d'essais tous les deux ou trois mois. Le 7 janvier 1974 le navire est condamné, le 3 avril il sera coulé au canon par l'aviso Doudart de Lagrée (*I8).

Les Sisters Ships

aff_nm3
Affiche N.M.*I13

El KANTARA 1932-1943
Construit à Newcastle on Tyne par les chantiers Swann Hunter, il est lancé le 8 février 1932. A partir de mai 1932 il assure la ligne régulière Port Vendres, Alger, Oran. Comme son sister ship l'El Mansour il traversera les années sombres de la guerre d'Espagne. Il participera comme X16 affecté à la 1ère DCX, à l'expédition de Norvège. Saisi par les Allemands en janvier 1943 (accord Laval/Kaufmann (*)) , il est remis aux Italiens qui le baptisent "Arquino" et l'utilise comme transport.
Le 23 avril 1943, naviguant en convoi depuis Livourne vers la Tunisie il est bombardé et coulé par la R.A.F .

EL DJEZAIR 1933-1944
Construit aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne sur Mer) fut lancé le 4 novembre 1933. Le 24 avril 1934 effectue son voyage inaugural Marseille Alger. Il assurera un service identique à ses deux prédécesseurs. En 1937 il est transformé comme l'El Mansour et comme lui il traversera les années sombres de la guerre d'Espagne. Il participera comme X17 affecté à la 1ère DCX, à l'expédition de Norvège. Le 18 novembre 1940, comme ses sisters ships il est démilitarisé, rendu à la compagnie et désarmé à Marseille. Il reprend un trafic réduit vers l'Algérie à partir de Février 1942 jusqu' au débarquement en A.F.N en novembre 1942. Saisi par les Allemands en janvier 1943 (accord Laval/Kaufmann (*)) , il est remis aux Italiens qui le baptisent "Cassino" et l'utilise comme transport.
Après la reddition de l' Italie il est repris par les allemands qui le désarme dans l'étang de Thau, le 25 juin 1944 il est bombardé par la R.A.F. L'épave sera renflouée en 1945 (*I16) et ferraillée à Savone (Italie) en 1950. (Pour l'anecdote: la machine principale et les auxiliaires seront récupérés et remis en états pour être utilisés sur le nouveau El Djézair(*I15) en construction à La Seyne-sur-mer.)

L'accord Laval/Kaufmann (*): Après le débarquement en Afrique du Nord, le 8 novembre 1942, les troupes germano-italiennes envahissent la zone libre et prennent, de fait, le contrôle de la flotte marchande mouillée principalement à Marseille et à Berre.
Les événements d'Afrique du Nord déterminent les Allemands à exiger que la totalité de la flotte marchande disponible lui soit affrétée.
Le président du Conseil, Pierre Laval donne son accord verbal puis, dans une lettre adressée à Hitler le 22 novembre, fait part de sa décision de contribuer à la reconquête de l'Afrique du Nord en lui octroyant 158 navires de commerce français.
L'accord est entériné le et signé à Paris le 23 janvier 1943 entre messieurs K. Kaufmann, pour l'Allemagne et L. Nicol, pour la France. Par cet acte, le gouvernement allemand affrète au gouvernement français plus de 700 000 tonneaux de jauge brute, soit le quart de la flotte marchande française en 1939. La plupart de ces navires ont déjà quitté les ports français vers l'Italie, au moment de la signature de cet accord. Si les navires sont cédés aux Allemands, ces derniers, par suite du manque de personnel pour en assurer l'armement, en transfèrent une partie sous pavillon italien, étant entendu que tous les problèmes pouvant se produire seraient réglés directement entre l'Allemagne t l'État français. L'apport gratuit des cargos français va permettre à l'Axe de s'engager vigoureusement en Tunisie.


Sources

-source:Article "le paquebot EL MANSOUR". MRB n° 282 janvier 1987 . Auteur Jean Menager.
-source:Revue Marines yatching-guerre-commerce N°12 mars/avril 1991. Article "le paquebot El Mansour" Auteur Bernard Bernadac
-source:Livre "Histoire de la Compagnie de Navigation Mixte et des relations France-Afrique du Nord 1850-1969". Auteur Bernard Bernadac. Éd. Payan, 1985
-source:Revue Marines yatching-guerre-commerce N°10 novembre/décembre 1990. Article "le paquebot El Kantara". Auteur Bernard Bernadac.
-source:Revue Marines guerre-commerce N°15 septembre/octobre 1991. Article "le paquebot El Djezair". Auteur Bernard Bernadac.
-source:Forum www.netmarine.net, http://www.netmarine.net/phpBB/viewtopic.php?t=557&sid=3b818a4dc917b8a55a70e60362352813. Résumé sur les accords Laval/Kaufmann.

Références documentaires

-Crédit photos.

Maquettes(m1 à m12):Frankeffel.

*I1:http://www.fotw.net/images/f/fr~hfcnm.gif
*I2:http://www.ngw.nl/int/fra/m/marseill.htm
*I3:collection Errel
*I4:livre Cie de Navigation Mixte. Collection privée. Roger Chapelet "El Mansour 1933". Arcoffset Conseil 1995
*I5:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/63/Fourrageres.gif
*I6:http://tournantsrovigo.free.fr/Photos/gloire-paqueb..jpg
*I7:http://img530.imageshack.us/img530/8951/lemainevudumdockathiemump4.jpg
*I8:cols bleus. Aquarel Roger Chapelet. La 1ère DCX à Namsos, Norvège 1940.
*I9:http://www.netmarine.net/bat/ae/doudart/photo05.jpg. Auteur Alain Le Bail
*I10:http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/image/MemCit/campagne_%20de_Norvege/CarteCampagneNorvege.gif
*I11:http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/image/MemCit/campagne_%20de_Norvege/TroupesFrancaises_Namsos_4101.jpg
*I12:http://www.phila-colmar.org/IMG/jpg/BB_Maine_3.jpg
*I13:web ???
*I14:http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/02fonds-collections/banquedocuments/planbato/planbato/fichebato/fiche_pdf/BRANLEBAS%201937.pdf
*I15:web ???
*I16:web ???

V1:collection Errel
V2:web ?????
V3:collection Errel
V4:web ?????
V5:http://www.marine-marchande.net/Jourlejour/3301-3400/32-El%20Mansour.jpg (Photo Coll. M. Paquet - Archives JY Brouard). V6:collection Errel

V7:http://img530.imageshack.us/img530/8951/lemainevudumdockathiemump4.jpg
V8:collection Errel
V9:web ?????
V10:collection Errel
V11:collection Errel
V12:collection Errel

-Documentations

-Article et plan de l'"El Mansour". Auteur Jean Menager. MRB n°241 juin 1983 .
-Article "le paquebot El Mansour". Auteur Bernard Bernadac. Revue Marines yatching-guerre-commerce N°12 mars/avril 1991.
-Article "le paquebot El Kantara". Auteur Bernard Bernadac. Revue Marines yatching-guerre-commerce N°10 novembre/décembre 1990.
-Article "le paquebot El Djezair". Auteur Bernard Bernadac. Revue Marines guerre-commerce N°15 septembre/octobre 1991.
-Livre "Histoire de la Compagnie de Navigation Mixte et des relations France-Afrique du Nord 1850-1969". Auteur Bernard Bernadac. Éd. Payan, 1985
-Article "les Croiseurs auxiliaires". Auteur Marc Saibène. Revue Marines yatching-guerre-commerce N°12 mars/avril 1991.
-Livres "La Marine Marchande Française" Tome1: 1939/1940, Tome2: 1940/1942, Tome3: 1942/1944. Auteurs: Marc Saibène, Jean Yves Brouard, Guy Mercier.
-Livre "La Bataille de l'Atlantique: La victoire des convois". Auteur: Cdt Maurice Guierre. Editeur/Collection: "J'ai Lu - Leur aventure" 1967.

-Liens

-Page sur les navires, des lignes maritimes vers l'Algérie
-Pages d'histoire sur les traversées maritimes Algerie-Métropole
-Site Encyclopédie A.F.N. page sur les navires, des lignes maritimes vers l'Algérie
-Site anciens combattants de le Banque de France. Page "La campagne des 3EL"
-Site ALAMER Mémoire des Équipages de la Royale, du Commerce & de la Pêche de 1939 à 1945
-Site "Les Chemin de mémoire" du gouvernement Français. Page sur la campagne de Norvége
-Site sur l' Algérie de 1830 à 1962. Page les transports maritimes à Alger
-Site de philatélie. Page agence postale Marine "B.B. Maine ex El Mansour"
-Site principalement dédié à Diar-es-Saâda, la "cité du bonheur" d'Alger. Pages sur les transports maritimes vers l'Algérie

-Rappel:

Avertissement :
Droits d'auteur - Copyright: les photos, les écrits ne sont pas libres de droits.
Si vous êtes ayant droit sur un ou des éléments présentés dans cette page et que vous souhaitez le/les voir:
-Modifier,
-Supprimer, merci de me contacter pour régularisation.
Je ferai le nécessaire pour mettre à jour l'information concernée dans les meilleurs délais.
-Nota: tout internaute adressant des documents au site, quel qu'en soit le support et la teneur, reconnaît que ses documents peuvent être publiés, modifiés ou retirés du site sans avis préalable.
Merci.



Frankeffel 05 avril 2008