MAQUETTES & histoire
MARINE MARCHANDE

esso_flag

Pav. Compagnie Esso *I1

PETROLIER ESSO PARENTIS 1958

essop_titre

Esso Parentis *I3

lehavre

armoiries ville du Havre
port d'attache
de l'Esso Parentis *I2



MAQUETTE pétrolier ESSO PARENTIS 1958

La maquette de l'Esso Parentis a été réalisée en 2009, pour représenter un pétrolier des années 1950-1960.
J ai travaillé à partir de la monographie éditée par l'Association des Amis des Musées de la Marine qui présente le plan de l'Esso Parentis au 1/200. J'ai donc reproduit au 1/400 l'ensemble du plan en passant par les différentes étapes de calcul.
Les peintures sont des peintures satinées glycéro. classiques.
Dimensions: longueur: 530mm, largeur: 72mm

RESUME HISTORIQUE DE LA CARRIERE DE L'ESSO PARENTIS

Bourgogne_A-Brenet
Pétrolier Bourgogne de la Société Française de Transports Pétroliers
Aquarelle A. Brenet.(*I12)

Les "supertankers français" à partir de 1955...
A la fin des années 1940 la flotte des pétroliers français (une quarantaine de navires) représente un tonnage de près de 600.000ts de port en lourd. La moitié du tonnage est constituée de pétroliers type "T2"(*I4)(18 sont en services en 1949) achetés aux Etats-Unis et qui sont qualifiés de "gros" navires pour l'époque (16400ts).
La loi dite "loi de 1928" faisant obligation aux importateurs français d'utiliser le pavillon français dans la limite des 2/3 des cargaisons destinées aux besoins nationaux. (Cette loi sera obsolète le 1er janvier 1993 suite aux accords Européens sur l'ouverture des frontières), accélére le programme de reconstruction des pétroliers.
Programme lancé via des séries de navires de 15000ts (Champagne de la SFTP 17000ts (*I6)) à 22000ts (Astarté 22000ts de la CAN (*I7))commandés aux chantiers francais ou étrangers (Pays-Bas, Danemark).
Le tonnage de la flotte augmente en moyenne annuelle de 4 % (flotte mondiale : 4,6 %) et atteint 4,8 Mtjb au 1er janvier 1962. La répartition est alors : navires à passagers 12 %, cargos 43,5 % et pétroliers 44,5 %. L’accroissement de proportion pour la flotte pétrolière provient de ce qu’elle s’équipe de navires d’un tonnage unitaire de plus en plus élevé et donc d’un meilleur rendement.
Entre 1950 et 1965 la consomation annuelle d'energie de l'Europe Occidentale passe de 385 à 750 Millions de TEP(tonnes équivalent pétrole), la part pétrole augmente de 15 à 50% dont 90% est importé par voie maritime.
D'autre part les produits pétroliers transportés évoluent de produits finis (pétrole raffiné donc à coût élevé) ayant pour origine les pays producteurs/raffineurs (Aruba, Curaçao, Abadan...) vers des produits bruts (pétrole brut à bon marché) ayant pour origine les pays producteurs du Golfe Persique.
A partir des années 1950 le cap des 30000ts est dépassé avec le Bérénice de la CAN en 1952(*I5) le plus grand petrolier du monde "31600tpl", la France est au cinquième rang mondial de la flotte pétroliére mondiale. A cette époque la taille des navires est encore limitée par les capacitées portuaires à les accueillir.
Au milieu des années 50s cet obstacle va tomber et permettre une augmentation du port en lourd des pétroliers qui vont dépasser allégrement les 30000ts(Fabiolade la CAN 50600ts(*I8)); ils sont alors dénommés "supertankers".
En 1955 90% du pétrole importé en France provient du Golfe.
La crise de Suez en 1956 à pour conséquence la fermeture du canal de Suez pour cinq mois et demi, du 29 octobre 1956 au 15 avril 1957.
Cette fermeture incite les armateurs à construire des navires de plus en plus gros qui vont devoir transiter par la route du "Cap".
En 1956 11 supertankers sous pavillon français sont en services soit 10% de la flotte mondiale de ce type.
Malgré une réouverture assez rapide du canal la tendance au gigantisme est amorcée.
Dés 1960 le tonnage pétrolier(2 Millions de tonnes jauge brute) égale quatre fois celui de 1950, et le déplacement des pétroliers va pratiquement doubler tous les deux ans.
La deuxième fermeture du canal de Suez, bloqué du 7 juin 1967 au 5 avril 1975 ne fera que précipiter la tendance, avec les V.L.C.C. (Very Large Crude Carrier, à partir de 150.000ts) pour atteindre au début des années soixante-dix les U.L.C.C.(Ultra Large Crude Carrier, > à 320.000ts) mais ceci est une autre histoire...

ESSO PARENTIS 1958-1971

flag_esso

Caractéristiques techniques de l'"Esso Parentis"

ch_esso

Caractéristiques générales:
type de navire: pétrolier
construction du navire: 1957-1958
chantier de construction: Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire.
Longueur hors-tout: 212.80m
Longueur entre pp.: 201.56m
Largeur: 28.81m
Tirant d’eau: 14.36m
Jauge brute: 25246tx
Port en lourd: 37756ts
Type de moteur: 2 turbines à vapeur
type du propulseur: 1 hélice
Puissance: 19250 Cv
Vitesse en service: 17.75nds.
Equipage: 49.


Lancé le 8 mars 1958 pour le compte de la Cie Esso-Standard SAF, il est baptisé Esso Parentis, du nom d'une commune des Landes Parentis, oû fut ouvert en mars 1954 le gisement pétrolier exploité par la Sté Esso REP (Esso REP est une filiale d’Esso France créée en 1955 à la suite de la découverte du gisement de Parentis.) Le pétrole de Parentis fut d'abord évacué par voie ferrée et par mer vers la raffinerie de Port-Jérôme sur la basse Seine ; puis une raffinerie fut construite à Ambès où le pétrole arrive maintenant par un oléoduc qui franchit la Garonne.

esso_pinup_s
"Pin up" Esso(*I13)

Une coutume de la Cie remise au goût du jour dès 1954 (pour la mise en service de l'Esso Paris), l'installation d'une figure de proue, à son sujet cette info. qui me fût transmise par un parent du sculpteur Georges Guiraud:
"Je suis un parent et un élève du sculpteur Georges Guiraud qui a réalisé la figure de proue du pétrolier Esso Parentis vers 1956-57. J'ai assisté à quelques étapes de cette réalisation et je peux vous confirmer que cette sculpture était en résine époxy et fibre de verre, le tout teinté façon bronze. George Guiraud m'a fait part, à l'époque, des difficultés qu'il rencontrait dans cette réalisation parce que les armateurs ne voulaient aucune aspérité dans sa sculpture afin d'éviter aux aussières d'amarrage de s'y accrocher..."

L'Esso Parentis est vendu en 1971 à Esso-Tankers Inc. (Libéria).

Esso Parentis 1971-1977
Conserve son nom d'origine sous pavillon Libérien, en 1977 vendu pour démolition.
Arrive le 6 novembre 1977 aux chantiers de démolition Chin Tei Steel Enterprises Co. Ltd. à Kaohsiung (Taïwan).

Les Sisters Ships

ESSO BOURGOGNE 1959-1978
construction du navire: 1958-1959
chantier de construction: Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire.
Longueur hors-tout: 212.60m
Longueur entre pp.: 201.17m
Largeur: 28.81m
Tirant d’eau: 14.61m
Jauge brute: 25449tx
Port en lourd: 38882ts
Type de moteur: 2 turbines à vapeur
Type du propulseur: 1 hélice
Puissance: 19250 Cv
Vitesse en service: 17.5nds.
Equipage: 44.
Propriétaire: Esso-Standard SAF, Le Havre.
Vendu pour démolition en 1978 à Industrial y Comercial del Levante S.A, Castellon (Espagne).

ESSO ALSACE 1960-1973
construction du navire: 1959-1960
chantier de construction: Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire.
Longueur hors-tout: 212.61m
Longueur entre pp.: 205.16m
Largeur: 28.94m
Tirant d’eau: 14.60m
Jauge brute: 25420tx
Port en lourd: 38872ts
Type de moteur: 2 turbines à vapeur
type du propulseur: 1 hélice
Puissance: 19250 Cv
Vitesse en service: 17.5nds.
Equipage: xx.
Propriétaire: Esso-Standard SAF, Le Havre.

Esso Alsace 1973-1978
Vendu en 1973 à Esso Tankers Inc., Liberia.
Vendu pour démolition en 1978 à Chin Tei Steel Enterprises Co. Ltd. Kaohsiung (Taïwan)

ESSO LORRAINE 1960-1975
construction du navire: 1960-1961
chantier de construction: Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire.
Longueur hors-tout: 227.02m
Longueur entre pp.: 219.28m
Largeur: 31.49m
Tirant d’eau: 14.32m
Jauge brute: 32011tx
Port en lourd: 48424ts
Type de moteur: 2 turbines à vapeur
type du propulseur: 1 hélice
Puissance: 19520 Cv
Vitesse en service: 16.75nds.
Equipage: xx.
Propriétaire: Esso-Standard SAF, Le Havre.
Vendu pour démolition en 1975 à Eckhardt & Co., Allemagne) demoli à Santander (Espagne).

Sources


-source: Livre "Les Grandes Mutations De La Marine Marchande Française (1945-1995)". Tome 1 Auteur Bernard Cassagnou. La Documentation Française 2003.
-source: Article "l'histoire des pétroliers" Auteur: Jean-François Durand. Revue MARINES Guerre-Commerce N°16 novembre/décembre 1991.
-source: Article "l'histoire des pétroliers" Auteur: Jean-François Durand. Revue MARINES Guerre-Commerce N°17 janvier/février 1992.
-source: Livre "la marine marchande française" Auteur: Jean Randier Editions Maritimes et d'Outre-Mer 1980.


Références documentaires

-Crédit photos.

Maquettes(m1 à m6):Frankeffel.

*I1:http://www.crwflags.com/fotw/images/u/us~$esso.gif
*I2:http://wiki.geneanet.org/index.php/Image:Blason_Havre-76351.png
*I3:Dessin de Léon Haffner, peintre de la Marine
*I4:web?????
*I5:http://www.marine-marchande.net/Jourlejour/5801-5900/23-BERENICE.jpg Col. Yvan Letellier
*I6:web?????
*I7:http://www.marine-marchande.net/Jourlejour/1501-1599/74_Astarte.jpg Coll. Yvon Perchoc
*I8:http://www.marine-marchande.net/Jourlejour/5801-5900/15-FABIOLA.jpg Coll. Yvan Letellier
*I9:web?????
*I10:web?????
*I11:http://www.aukevisser.nl/france/id65.htm
*I12:Livre "50 ans de la Société Française de Transports Pétroliers 1938-1988" Auteurs: Henri Petit et Jean-Pierre Blavec. Editions P. Tacussel 1995.
*I13:web?????

V1,V2,V3:monographie éditée par l'Association des Amis des Musées de la Marine
V4:Site sur les tankers, de M. Auke Visser. Pages sur les pétroliers français de la compagnie Esso.
V5:forum mar-mar@yahoogroupes.fr Contributeur:Erwan Guegueniat.(29/04/2009)
V6:forum mar-mar@yahoogroupes.fr Contributeur:Yvon Perchoc.(29/04/2009)

V7:web???
V8,V9,V10,V11:Site sur les tankers, de M. Auke Visser. Pages sur les pétroliers français de la compagnie Esso.
V12:http://media.shipspotting.com/uploads/thumbs/rw/1032462_800/Ship+Photo+Esso+Alsace.jpg. Auteur Michael Neidig.

V13:forum mar-mar@yahoogroupes.fr Contributeur:Jean-Yves Brouard.(17/09/2016). L'Esso Parentis sous couleur du Libéria, après 1971. Collection Jean-Yves Brouard.

-Documentations

-Articles "l'histoire des pétroliers" Auteur: Jean-François Durand. Revue MARINES Guerre-Commerce N°14 juillet/août 1191 à N°18 mars/avril 1992
-Livre "TANKERS navires citernes de chez nous".Auteurs: Jean-Yves Brouard et Jérome Billard. Editions MDM 1999
-Livre "la marine marchande française" Auteur: Jean Randier Editions Maritimes et d'Outre-Mer 1980.
-Livre la "Flotte marchande française 1947-1948" Auteur: Robert Gruss. Editions Maritimes & Coloniales.
-Livre la "Flotte marchande française 1957" Auteur: Robert Gruss. Editions Maritimes & Coloniales.
-Livre "Les Grandes Mutations De La Marine Marchande Française (1945-1995)". Tome 1 Auteur: Bernard Cassagnou. La Documentation Française 2003.
-Livre "La flotte des navires citernes français" Auteurs: Paul Bois et Hans Pedersen. Editions MDV 1999.
-Livre "Les supertankers français" Auteurs: Jérome Billard et Jean-Yves Brouard .Editions E.T.A.I. 2002.
-Livre "50 ans de la Société Française de Transports Pétroliers 1938-1988" Auteurs: Henri Petit et Jean-Pierre Blavec. Editions P. Tacussel 1995.

-Liens

-Site sur les tankers, de M. Auke Visser. Pages sur les pétroliers français de la compagnie Esso

-Rappel:

Avertissement :
Droits d'auteur - Copyright: les photos, les écrits ne sont pas libres de droits.
Si vous êtes ayant droit sur un ou des éléments présentés dans cette page et que vous souhaitez le/les voir:
-Modifier,
-Supprimer, merci de me contacter pour régularisation.
Je ferai le nécessaire pour mettre à jour l'information concernée dans les meilleurs délais.
-Nota: tout internaute adressant des documents au site, quel qu'en soit le support et la teneur, reconnaît que ses documents peuvent être publiés, modifiés ou retirés du site sans avis préalable.
Merci.



Frankeffel 18 août 2008