MAQUETTES & histoire
MARINE MARCHANDE

cgt1

Pav.C.G.T.*I1

Paquebot MAROC 1951 ex. Ville de Marseille 1949

vtun

Ville de Tunis*I3

blason bordeaux

Armoiries ville de Bordeaux
port d'attache du MAROC.*I2

MAQUETTE PAQUEBOT MAROC 1951

La maquette du Maroc a été réalisée en 2005.
Le Maroc est représentè tel qu'il était en 1955 sous les couleurs de la CGT.
La source est la revue MRB n°63 Mars-Avril 1955, article et plan "le MAROC" Auteur Camille Rochat, qui présente l'histoire du Maroc accompagné de son plan trés détaillé malgré l'èchelle .
J'ai utilisé le plan qui est au 1/470 pour l'ensemble des shémas et des couples.
J'ai donc reproduit au 1/400 l'ensemble du plan en passant par les différentes étapes de calcul.
Les peintures sont des peintures satinèes glycéro. classiques.
Dimensions: longueur:355mm, largeur:48.5 mm.
Je me suis aidé de quelques photos trouvées dans les livres maritimes et quelques cartes postales.



RESUME HISTORIQUE DE LA CARRIERE du MAROC


flag_cgt

Caractéristiques techniques du Maroc

ch_cgt

Caractéristiques techniques du Maroc en 1951:
ancien nom du navire: ville de marseille
type de navire: paquebot acier
année de construction du navire: 1949
chantier de construction : Forges & Chantiers de la Méditerranée, La Seyne
Longueur(ht): 142m
Longueur(pp): 136m
Largeur: 19,45m
Jauge brute:9576 tx.
Port en lourd: 1865 ts.
Type de moteur: 2 groupes de turbines Parsons à engrenages simple réduction, 2 hélices
Puissance: 14500 cv
Vitesse en service: 23nds.


affiche cgt
Affiche CGT *I4

VILLE de MARSEILLE 1949-1951
Le Ville de Marseille construit par les Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne sur Mer) a été lancé le 17 septembre 1949 c’est le type le plus représentatitf du navire méditerranéen actuel (1955) paquebot en été, cargo en hiver, mixte les autres saisons.
Le Ville de Marseille et son sistership le Ville de Tunis sont directement dérivés des Ville d’Alger(1935) et Ville d’Oran(1936) avec des caractéristiques nettement améliorées, au niveau de l'aménagement intérieur.
Tous les locaux des passagers ont été réalisés avec des matériaux modernes cloisons démontables en "dufaylite". Sols en "cemetex" et tapis caoutchouc "hutchinson", ces tapis contrairement à ce que l’on, croit couramment brûlent difficilement les tissus sont en "lyvertex" matière plastique incombustible ou en soie de verre. La décoration a été assurée par les plus grands noms, comme Marc Simon et Maxime Old.
La drôme des embarcations comprend 6 canots de 8.50m de 73 places, 2 canots de 9.00m de 83 places et 2 baleinières de 7m de 20 à 30 places. Toutes ces embarcations en duralinox sont propulsées par brinqueballes, l’une des baleinières est à moteur de plus, il faut ajouter plus d’une centaine de radeaux de 10 places disséminés sur les ponts. La cacacité en passagers est de 861 personnes répartis: 8 classe luxe, 43 classe priorité, 100 premiére classe, 234 en seconde classe, 84 en seconde classe complémentaire, 143 en classe économique, 49 en quatième classe et 300 en entreponts. L’équipage et le personnel comprenant 163 personnes sont logés dans les meilleures conditions de confort, cabines individuelles pour les officiers, cabines de 3 grands lits pour les subalternes, 3 salles à manger, salle de jeux, promenade couverte, bar, etc. Un ascenseur relie la passerelle à la machine. Points particuliers et innovants *I6 pour cette époque:
-La cheminée est du type "Strombos", brevets F.C.M. Valensi *I16 , sa conception particulière évite le rabattement des fumées son principe est simple, il utilise un fait aérodynamique remarqué en aviation, la formation d’un tourbillon à l’extrémité d’une aile d’avion ce tourbillon canalise les fumées en un jet très concentré se développant horizontalement en spirales.
-Parmi les auxiliaires de coque une paire de stabilisateurs anti-roulis Denny Brown.

affiche cgt A. Brenet
Affiche CGT A.Brenet*I5

-Nota: cette description date des années 1955 .
-A savoir, en compensation de la perte de Normandie (*I8) en février 1942 à New-York, la compagnie Générale Transatlantique reçu l'Europa futur Liberté, et 3 paquebots à construire le Flandre (*I12)et les Ville de Marseille et Tunis, accord finalisé en 1946.

MAROC (ex. Ville de Marseille) 1951-1956
Le Ville de Marseille, conçu pour desservir les lignes d'Afrique du Nord depuis Marseille est modifié en cours de construction, pour être affecté à la ligne Bordeaux-Casablanca. Il est mis en service sur la ligne Bordeaux-Casablanca en juin 1951. Sa vitesse lui permet de relier les deux ports en 48 heures. Effectue une rotation complète chaque semaine. En décembre 1951 est rebaptisé Maroc. (Photos de détails du Maroc: grues de la plage arrière (*I9), facade du roof arrière (*I10).) Au printemps 1953, effectue une rotation vers les Antilles et la Côte Ferme, en remplacement du De Grasse (*I11) vendu à la Canadian Pacific.
En janvier 1956, est désarmé.

VILLE de MARSEILLE(ex. Ville de Marseille, ex. Maroc) 1956-1973
En janvier 1956 transformé pour desservir les lignes d'Afrique du Nord pour lesquelles il avait été conçu. Il est remplacé par un navire plus petit, le Ville de Bordeaux(ex-Saga) (*I7) sur la ligne Bordeaux-Casablanca. Remis en service en février 1956 sur les lignes d'Afrique du Nord, sous son nom d'origine. Le 2 mai 1960, à 80 milles des côtes Algériennes, le Ville de Marseille aborde le sous marin Laubie (*I13), qui navigue en plongée, les dégâts sont importants sur le sous-marin qui a été coupé sur 9 mètres à l’arrière(*I14). Heureusement cet accident ne fait que des blessés.
Transféré en janvier 1969 à la Compagnie Générale Transméditerranéenne, C.G.T.M., (Issue de la fusion des activités en Méditerranée de la Compagnie Générale Transatlantique et de la Compagnie de Navigation Mixte, constituée le 19 mars 1969 à Paris.). Ville de Marseille sera le dernier paquebot classique d'origine de la Compagnie Générale Transatlantique à naviguer sur les lignes de Méditerranée. Démoli en 1973 à Bilbao, en Espagne.

Sister Ship

VILLE de TUNIS (1951-1967),
Le Ville de Tunis construit par l'Arsenal de Lorient a été lancé le 22 septembre 1949. C'est le deuxième paquebot de la compagnie à porter ce nom après le premier Ville de Tunis de 1907 (*I15).
Mis en service en mars 1952 sur les lignes d'Afrique du Nord, au départ de Marseille. Sa carrière sera émaillée de nombreux incidents mécaniques. En 1962 il sera affrètè par l'Etat pour assurer le rapatriement des pied-noirs et des soldats d'Algèrie.
Vendu en 1967 à l'armement grec Helen & Dimitrios Kyriakos.

Megalonissos Kriti (1967-1980)ex. Ville de Tunis.
Rebaptisé Megalonissos Kriti et utilisé sur des liaisons régulières entre la Grèce et la Crète. Vendu à la démolition en 1980. Alors qu'il était remorqué vers Barcelone, coule par mauvais temps à 57 miles au nord-est de Formentera, aux Baléares.

Sources

-source:Revue MRB n°63 Mars-Avril 1955. Article et plan "le MAROC" Auteur Camille Rochat.
-source:Site de l'Association French Lines. Pages sur l'histoire du Maroc, Ville de Marseille, Ville de Tunis
-source:Livre "Chronique transatlantique du XXe siècle, des hommes et des navires qui l'ont marquée". Edition MDV, mars 2001 Auteur Charles Offrey.


Références documentaires

-Crédit photos.

Maquettes(m1 à m12):Frankeffel.

*I1:http://pavillon.houseflag.free.fr/
*I2:http://www.ngw.nl/int/fra/b/bordeaux.htm
*I3, *I4:http://www.alliance-encheres.com
*I5:http://www.alliance-encheres.com auteur A. Brenet
*I6:Revue MRB n°63 Mars-Avril 1955. Article et plan "le MAROC" Auteur Camille Rochat.
*I7:http://www.alliance-encheres.com
*I8:web????
*I9:http://jacquesderic.free.fr/Memoire/M-1953-MCompagniePaquet-Maroc-L1B665.jpg. Auteur André-Paul Rouault
*I10:http://jacquesderic.free.fr/Memoire/M-1953-MCompagniePaquet-Maroc-L2B665.jpg. Auteur André-Paul Rouault
*I11:web???
*I12:web???
*I13:http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/02fonds-collections/banquedocuments/planbato/planbato/fichebato/fiche_pdf/LAUBIE%201943.pdf
*I14:http://diaporama.sectionrubis.fr/spip.php?article33
*I15:web???
*I16:plaquette Forges et Chantiers de la Méditerranée. 1956 (extrait page 23).

V1:collection Errel
V2:web???
V3:http://www.simplonpc.co.uk/
V4:collection Errel
V5:http://esmma.free.fr/mde4/images/bato02b.jpg
V6:collection Errel
V7:http://home.nordnet.fr/~jcpillon/piedgris/bateaux.html
V8:http://www.simplonpc.co.uk/
V9:http://www.frenchlines.com/adh/bulletin56.pdf
V10:http://www.simplonpc.co.uk/
V11:http://encyclopedie.pieds-noirs.info/index.php/Navigation_BATEAUX
V12:collection Errel

-Documentations

-Article et plan "le MAROC" Auteur Camille Rochat. Revue MRB n°63 Mars-Avril 1955.

-Liens

-Site de l'Association French Lines. Page sur l'histoire du Maroc
-Site de l'Association French Lines. Page sur l'histoire du Ville de Marseille ex. Maroc
-Site de l'Association French Lines. Page sur l'histoire du Ville de Tunis
-Site de collection cartes postales Maritimes. Page:French Line-CGT. Page 1B(African & Mediterranean Services 1945-60)
-Page sur les navires, des lignes maritimes vers l'Algérie
-Pages d'histoire sur les traversées maritimes Algerie-Métropole
-Pages d'histoire sur les "Trains Paquebots" dont les traversées maritimes Métropole-Algerie
-Site Encyclopédie A.F.N. page sur les navires, des lignes maritimes vers l'Algérie
-Site de ventes aux enchères, spécialisé dans le monde des Paquebots
-Site personnel de Jacques-Deric Rouault dont pages de mémoires sur la compagnie de navigation Paquet
-Site Historique de la Societe Nationale Maritime Corse-Mediterranee ou des Services Méditerranéens de la Compagnie Générale Transatlantique
-Site de l'Association French Lines. Mémoire maritime sur le rapatriement d'Algérie.

-Rappel:

Avertissement :
Droits d'auteur - Copyright: les photos, les écrits ne sont pas libres de droits.
Si vous êtes ayant droit sur un ou des éléments présentés dans cette page et que vous souhaitez le/les voir:
-Modifier,
-Supprimer, merci de me contacter pour régularisation.
Je ferai le nécessaire pour mettre à jour l'information concernée dans les meilleurs délais.
-Nota: tout internaute adressant des documents au site, quel qu'en soit le support et la teneur, reconnaît que ses documents peuvent être publiés, modifiés ou retirés du site sans avis préalable.
Merci.



Frankeffel 04 mars 2008